Louis de Funès

10 avril 2010

                    Louis de Funès

 

200px_Louis_de_funes_1978_ws_1_zoom2189006287_small_1

 

                      Biographie

 Carlos Luis de Funès de Galarza est plus connu sous le pseudonyme de Louis de Funès. Louis de Funès de son 1.64m est né le 31 juillet 1914 à Courbevoie bien qu'il appartienne à la noblesse de Séville  ( son père était avocat, il devint par la suite un diamantaire ). Après ses études au lycée Condorcet de Paris. Louis de Funès doit en effet pendant de longues années se contenter de petits rôles, voire de n'effectuer que de la figuration, aussi bien au théâtre que sur le grand écran. A l'école, Louis de Funès était doué pour le… sport ! Il travailla jusqu'au début de la 2nde guerre mondiale comme dessinateur. Il ne participa pas au conflit qui éclata en 1939 car il fut déclaré inapte, c'était en réalité une erreur de dossier, puis fut engagé comme pianiste dans des boîtes de nuit, où il rencontre Eddy Barclay, pendant l'occupation allemande. Derrière son piano, il se trémoussait déjà : un personnage nerveux, grimaçant et gesticulant de tous les côtés était né.  Sa première apparition sur les planches a d'ailleurs lieu dans le Paris occupé. A la Libération, il continue son bonhomme de chemin, écume les studios et les scènes, mais n'est appelé au mieux que pour des seconds personnages parmi lesquels le valet de chambre de "La vie d'un honnête homme" de Sacha Guitry 1952. En 1956, il obtient un début de reconnaissance dans "La Traversée de Paris" de Claude Autant-Lara en 1956 où il joue aux côtés de Jean Gabin et Bourvil..   Cet acteur français est devenu l'une des vedettes européennes les plus populaires des années 1960 et 1970. Entre temps, il a  épousé Germaine Elodie Carroyer en 1936,puis il se marie une seconde fois avec Jeanne Barthélémy de Maupassant, la petite nièce de l'écrivain. Leur fils Olivier jouera dans quelques films avec son père "Le Grand restaurant", "Sur un arbre perché". A la fin des années 50, après déjà une centaine de films à son actif, son comique visuel est enfin reconnu. En 1958, il décroche le premier rôle dans "Ni vu ni connu". Et, l'année suivante, il triomphe avec la pièce "Oscar" dans laquelle ses grimaces font merveille et déclenchent le rire à coup sûr. La suite est beaucoup plus connue. Après le succès de "Pouic-Pouic" en 1963, il va de triomphe en triomphe. Les producteurs et les réalisateurs se l'arrachent. On lui offre ses premiers grands rôles, qui le conduisirent très vite   au célèbre "Gendarme de Saint-Tropez" de Jean Girault en 1964 qui sera suivi de cinq «!suites!». A partir de là, De Funès articule sa carrière autour de deux axes : l'axe Gérard Oury et l'axe Jean Girault.

Ce dernier lui offre encore un rôle d'anthologie dans la peau de l'inspecteur Cruchot. Entre-temps, Gérard Oury lui a offert ses trois plus grands succès. Ses duos avec Bourvil dans "Le corniaud" en 1965 et "La grande vadrouille" en 1966, plus grand succès du cinéma français avec 17,2 millions d'entrées, passent à la postérité avec des répliques et des séquences inoubliables. Son personnage irascible, mais pas vraiment méchant, son jeu grimaçant et ses mimiques ont été théorisés dans "La Folie des grandeurs" de Gérard Oury en 1971, où il rencontre Yves Montand  et "Hibernatus" en 1969. Avec "Les aventures de Rabbi Jacob" en 1973, il réussit l'exploit de faire rire ensemble juifs, musulmans et catholiques. Rattrapé par la maladie, il dû s'arrêter quelques temps pour se reposer à la suite de ces deux infarctus en 1975 il tournera encore quelques films, dont "L'Aile ou la Cuisse", avec un débutant nommé Coluche. Puis on le vit également dans un grand film "La soupe aux choux" Il a su toujours tirer parti de ses moindres apparitions sur le petit ou le grand écran : il faisait toujours un numéro pour sortir du lot. Louis de Funès a fréquenté pendant de nombreuses années un restaurant qui étaient fréquentés par les gens du spectacle tels que Michel Serrault, Jean Yanne. Vers 3h du matin après avoir avoir joué au théâtre ils  se retrouvaient pour dîner à "La Cloche d'Or" rue Mansart dans le 9ème arrondissemnt de Paris. Il nous quitta le 27 Janvier 1983 à Nantes victime d'une crise cardiaque. Son corps repose au cimetière du cellier, commune de Loire-Atlantique près du château de Clermont.


http://louisdefunes76.free.fr/biographie.htm

http://www.jesuismort.com/biographie_celebrite_chercher/biographie-louis_de_funes-1245.php

http://fr.wikipedia.org/wiki/Louis_de_Fun%C3%A8s

(videos)

http://www.youtube.com/watch?v=0BFE2CzqMXs&feature=related

http://www.youtube.com/watch?v=4lRugOomtd4&feature=related

http://www.youtube.com/watch?v=jiqNRbadDXs&feature=related

http://www.youtube.com/watch?v=ND7HawBRw3g&feature=related

louis_de_funes_02Louis_de_Funes_HF_L_2_67187_989

 

                       Filmographie

Au cours de sa carrière, Louis de Funès participa a plus de 140 films!Sa carrière peut se décomposer en 4 parties bien distinctes.

Tout d'abord, la période de l'après guerre où Louis de Funès n'obtenu pour ainsi dire que de le figuration et quelques petits rôles sans grandes importance comme ouvrir une porte dans un film. Une deuxième partie le mena jusqu'aux années 60 où Louis arriva à se faire connaître en obtenant des seconds rôles. Il commençait enfin à faire reconnaître ses mimiques que tout le monde appréciaient de son temps et même aujourd'hui encore. Ensuite il connu l'apogée de sa carrière avec des rôles inoubliables avec Le corniaud au côté de Bourvil  ou Le gendarme à Saint-Tropez au côté de Michel Galabru et Jean Lefèvre. Après sa crise cardiaque, les médecins de Louis De Funès  lui avaient formellement interdit de se produire sur scène. La seule solution qu'il restait au comédien pour jouer L' Avare était donc le cinéma. Par la suite il reprit le chemin du cinéma avec L'aile ou la cuisse en 1976. Après il ne fit pas beaucoup de films et on sent dans ses films que Louis de Funès a changé. Louis avait fait trop de mimiques qui nous faisaient rire, nous faire rire encore et nous fera toujours rire. A chaque fois qu'un de ses films passe à la télévision Louis fait monter l'audimat. Il n'y a pas de mots pour dire à quel point il nous manque  car c'est un acteur qui restera exceptionnel et jusqu'à ce jour personne n'est arrivé à sa hauteur, il est unique!

Avant joué avec près de deux cents célèbres acteurs, entre autres Fernandel Bourvil, Jean Marais, Michel Galabru, Yves Montand et Coluche, Louis de Funès compte près de 160 films, téléfilms, courts et longs métrages confondus, à son actif. Il a tourné avec plus de 40 cinéastes dont Claude Zidi, Gérard Oury, Georges Lautner et Claude Sautet. On note qu'en plus d'être acteur, il occupe parfois parallèlement le rôle de scénariste ou de réalisateur. C'est pendant les années 50 qu'il a le plus joué, avec 95 titres dont le fameux "Ah ! Les belles bacchantes". Mais, ses prestations les plus marquantes sont " La Grande Vadrouille" en 1966, enregistrant plus de 17 millions d'entrées, la série des "Gendarmes" durant les années 60 et 70, "La Folie des grandeurs" et "Les Aventures de Rabbi Jacob", sortis respectivement en 1971 et 1973. En somme, presque une vingtaine de ses films sont classés premiers au box-office.

                     

                                   Chronologie des films 

 

   Films et Box-office


http://louisdefunes76.free.fr/filmographie.htm

http://www.clubdesmonstres.com/defunes.htm

http://www.allocine.fr/personne/filmographie_gen_cpersonne=1639.html

http://cinema.fluctuat.net/louis-de-funes/filmographie.html

(videos)

http://www.youtube.com/watch?v=kgwW1KOHYZg&feature=related

  (extrait Le grand restaurant)

http://www.youtube.com/watch?v=k6TymeeQcvA&feature=related

(extrait Les Aventures de Rabbi Jacob)

http://www.youtube.com/watch?v=PNnE-ISDPLg&feature=related

(extrait Les Aventures de Rabbi Jacob)

http://www.youtube.com/watch?v=PhhdqMwdQ3o&feature=related

(extrait Les Aventures de Rabbi Jacob)

http://www.youtube.com/watch?v=_iU1NEHWYAc&feature=related

extrait Les Aventures de Rabbi Jacob)

http://www.youtube.com/watch?v=q18QXVWXZf4&feature=related

(extrait Le gendarme de saint tropez)

http://www.youtube.com/watch?v=ac6fxnjrQ8U&feature=related

(extrait Le gendarme de saint tropez)

http://www.youtube.com/watch?v=2OqKymRLxww&feature=related

(extrait Le gendarme de saint tropez)

http://www.youtube.com/watch?v=uxOmTe5VOT0&feature=related

(extrait Le gendarme de saint tropez)

http://www.youtube.com/watch?v=TeUC1eXDT1E&feature=related

(extrait Le gendarme de saint tropez)

http://www.youtube.com/watch?v=c0B8ssKVSIA

(extrait La Grande Vadrouille)

http://www.youtube.com/watch?v=ykAs3n6dTWE

(extrait Les grandes vacances)

http://www.youtube.com/watch?v=jB78XQV9Fec

(extrait Fantomas)

http://www.youtube.com/watch?v=ROc5JdNZ9ss

(extrait Le gendarme et les extra-terrrestres)

http://www.youtube.com/watch?v=-3VqSXPCce4&feature=related

(extrait Fantomas)

http://www.youtube.com/watch?v=2SbnRYuWnrM&feature=related

(extrait L'Avare)                  

 

les_aventures_de_rabbi_jacob_1973_3914_1071044076funes2

Bild_2l_avare

 

    Les ressorts de l’humour

 Les capacités de Louis de Funès à mimer et à faire des grimaces sont les principaux aspects de son humour. Le mime est pour lui essentiel pour ponctuer ses mots.   Il joue aussi beaucoup sur la répétition dans une scène de ses gestes ou paroles. De plus le ressort de son humour est aussi capté dans le caractère excessif des sentiments et émotions qu’il exprime, que ce soit la peur ou le désespoir – feint ou réel – de son personnage. Il excelle en particulier dans l’expression de la colère : grognements, bruits de la bouche, gifles répétitives sur les autres personnages, grands gestes, etc. Ses rôles se prêtaient volontiers à ce jeu : ses personnages sont souvent hypocrites, antipathiques, sans être, la plupart du temps, méchants ou incapables de rédemption. Louis de Funès disait que rien ne le faisait plus rire, dans la vie courante, qu’une personne en engueulant une autre, sans que cette dernière puisse répliquer. Sa petite taille (1,64 m) contrastait avec celle de ses partenaires plus grands (Bourvil, Yves Montand) et ajoutait un autre élément comique au personnage.    



    L'Art du déguisement

Louis de Funès portait volontiers des déguisements pour accentuer, parfois jusqu’à l'outrance, les situations comiques dans lesquelles il faisait évoluer ses personnages. On peut retenir parmi tous ces déguisements : son déguisement en chinois et en policier américain dans Le Gendarme à New York, en religieuse dans Le Gendarme et les Extra-terrestres, en rabbin hassidique dans Les Aventures de Rabbi Jacob, en poète maniéré portant une perruque dans Le Grand Restaurant, en femme voilée dans L'Aile ou la Cuisse, en gendarmette dans Le Gendarme et les Gendarmettes sans oublier les costumes de la Belle Époque dans Hibernatus, en soldat allemand au casque trop grand dans La Grande Vadrouille, en marin hollandais dans Les Grandes Vacances, en dame de la cour dans La Folie des grandeurs ou encore l'inoubliable uniforme du cultissisme Le Gendarme de Saint-Tropez.


      Un écologiste

Bien avant que ce ne soit une mode, Louis de Funès était un passionné d'écologie. La nature était, selon lui, "la seule chose qui vaille la peine qu'on descende dans la rue...il passait également beaucoup de temps dans son jardin à cultiver son potager. Il était un créateur de variétés de roses (dont une porte son nom);de Funès déclarait "Ma passion, c'est ma campagne, à 400 kilomètres de Paris !"

            

           Distinctions

Louis de Funès, comparé aux autres artistes de son époque et au nombre de films qu'il a tournés, n'a pas reçu un nombre très important de récompenses.

Il est 17e au classement des 100 plus grands Français de tous les temps, établi en mars 2005 pour France 2.

                

          Quelques citations

  • « Le cinéma ? Je le fais sur un écran, pas dans la vie !
  • « Le comique ça ne tient à rien, c'est une chose qui est dans l'air, le comique ! »
  • « Le gendarme ? C'est toute l'humanité ! Au fond, on cire toujours  les pompes de ses supérieurs hiérarchiques et on s'essuie sur le derrière de son sous-fifre ! »
  • « Ne  parlez pas trop de moi, les enfants ! »
  • « Je cultive mon jardin. Et dans ma vie professionnelle comme dans mon carré de jardin, j'ai bien l'intention d'exclure les navets ! »
  • « Le comique, ce n'est pas seulement du talent, mais c'est surtout un don, une façon de sentir, de pouvoir comprendre et interpréter ! »
  • « Les gens sont des comédiens, nous, nous sommes des acteurs. »
  • « Ce ne sont pas les attitudes que je trouve comiques mais les états d'esprit ! »
  • « Mon plus grand désir d'acteur ? C'est de faire des films destinés à faire rire les enfants et les parents à la fois dans ce monde trop triste ! »

  Sites web interéssants

http://mercidefunes.free.fr/indexfr.htm

http://www.cin-et-toiles.com/acteurs/fiche-louis-de-funes.htm

http://louis-de-funes.niceboard.com/louis-de-funes-f8/biographie-de-louis-de-funes-t590.htm

http://joeyy.free.fr/louis_de_funes_biographie.htm

http://aubonsketch.ifrance.com/defunes%20louis.htm

http://cinememorial.com/Acteur_detail.php?id=177

http://cinetom.canalblog.com/archives/2010/02/15/16919953.html

http://vintageculture.unblog.fr/2010/03/20/louis-de-funes/

Mots-clefs : , , , , , ,

4510_defunespaper01

Posté par manoloo87 à 13:08 - Commentaires [0] - Permalien [#]